La FMDL appelle les lycéen.ne.s à faire barrage au Front National

La FMDL appelle les lycéen.ne.s à faire barrage au Front National

Un contexte particulier

Dimanche 23 avril, nous découvrions tous.tes, abattu.e.s ou ahuri.e.s, le résultat du premier tour des élections présidentielles. Le second tour opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen. Le Front National, 15 ans après le 21 avril 2002, réalise son meilleur score historique.

La FMDL est une association qui s’est toujours refusée à prendre part au débat politique. Quelles que soient les sensibilités des élu.e.s locaux et nationaux, nous travaillons à tisser des partenariats ambitieux au service de la vie lycéenne et des MDL.

Cependant, le contexte politique et la situation sociale et économique offrent au FN l’occasion d’arriver au pouvoir. Face à cela, nous ne pouvons-nous résoudre au silence coupable en restant spectateur.rice.s d’un glissement de la société qui nous échapperait.

La FMDL et les MDL portent des valeurs à l’opposé de celles du FN

La FMDL fédère les MDL qui, dans les lycées, montent des projets de toutes natures (culturels, artistiques, humanitaires, sportifs, citoyens…) et animent la vie sociale. De par leur structuration et leur objet, les MDL s’inscrivent dans des valeurs, celles de la République, de l’économie sociale et solidaire, du monde associatif et de l’éducation populaire.

Cet ancrage teinte les MDL et la FMDL de trois grands principes. La solidarité car nous considérons que nous faisons partie d’une même société dans laquelle nous voulons coopérer et nous entraider, qui que nous soyons et d’où que nous venions. La démocratie car nous pensons que chaque personne nourrit à part égale le collectif qu’elle participe à bâtir. Enfin, en cohérence avec cela, nous luttons avec nos associations et dans notre quotidien contre toutes les discriminations.

Le Front National de Marine Le Pen, derrière le verni qu’elle cherche à lui appliquer, s’oppose point par point à tout ce que nous pouvons construire chaque jour dans nos lycées. Les relents racistes, sexistes et homophobes de ses membres servent régulièrement de piqûre de rappel. L’expulsion du Secours Populaire Français par le Maire FN d’Hayange nous montre que la solidarité est une cible pour les cadres actuels de ce parti.

La FMDL appelle les lycéen.ne.s et la société à faire barrage au FN

Dans ce contexte si particulier, la FMDL fait le choix de sortir exceptionnellement de sa réserve. Si tous les moyens démocratiques à notre disposition doivent être mobilisés pour faire battre Marine Le Pen, cette prise de position ne constitue pas pour autant un soutien à Emmanuel Macron ou à n’importe quel autre parti politique.

Nous refusons simplement de nous réveiller lundi 8 mai avec Marine Le Pen Présidente et le FN au pouvoir. Notre devoir est d’alimenter la mobilisation citoyenne pour empêcher cela. En tant que lycéen.ne.s, en tant qu’acteur.trice.s associatif.ve.s nous continuerons, quel que soit le résultat des élections présidentielles, à agir à notre place pour vivre ensemble dans une société solidaire et démocratique, faisant reculer les haines.

Le Conseil d’Administration et l’ensemble des équipes de la FMDL.

Pas de commentaires

Poster un commentaire