Retour à la liste des résultats

Pour la première fois cette année, la FMDL lance une interpellation des candidat.e.s aux élections municipales dans plusieurs villes de France. Elle a pour objet de faire ressortir les propositions des candidat.e.s en matière de vie lycéenne, de jeunesse, de vie associative et de vivre ensemble.

Vous trouverez si dessous les réponses à notre interpellation rédigée par la liste Ensemble pour Paris
(réponse du 09/03/20)

Réponse de la liste

Cher Monsieur, 

Merci de votre courrier. Je me permets de vous répondre en tant que membre de l’équipe d’Agnès Buzyn (Ensemble pour Paris). La jeunesse est comme pour vous l’une de nos priorités.

Nous souhaitons que vivre à Paris redevienne une promesse, d’émancipation, de liberté, mais surtout une promesse que l’on tient. Nous ne devons pas nous résigner à ce que notre ville soit une désillusion ou un parcours du combattant. Nous y avons consacré, en ce sens, un pan important de notre programme municipal dont voici les points les plus saillants :

Nous créerons plusieurs milliers de logements étudiants sur la mandature. Nous créerons une offre de logements intergénérationnels, s’adressant en particulier aux étudiants et réserverons dans les futures opérations d’aménagement des places pour le logement intergénérationnel.

Nous adapterons la ville au quotidien des jeunes et en répondant à leurs attentes. Nous ouvrirons au moins deux bibliothèques par arrondissement le dimanche et nous proposerons au CROUS d’ouvrir plusieurs restaurants universitaires le soir. Nous créerons aussi un réseau de centres de santé garantissant une consultation avec un généraliste conventionné secteur 1, 7 jours sur 7, de 7h à minuit, à 10 minutes à pied de son domicile.


Nous accompagerons et aiderons les jeunes Parisiennes à se sentir plus en sécurité dans l’espace public. Les agents de la police municipale que nous créerons seront formés à la lutte contre le harcèlement et les agressions verbales à caractère sexiste, raciste, antisémite, LGBT-phobe ainsi qu’à la prise en charge des victimes.

Nous créerons un centre de formation d’apprentis (CFA) de la Ville de Paris pour assurer la formation des apprentis dans de nombreux métiers en tension à Paris. Le CFA permettra à la Ville de favoriser l’accès à l’emploi pour les jeunes, d’y trouver un vivier de talents, et d’inciter les entreprises partenaires ou sous-traitantes à prendre des apprentis.

Nous ferons rayonner Paris comme centre mondial d’études et de recherche. La ville doit accompagner les établissements d’enseignement supérieur parisiens dans les choix déterminants pour leur avenir auxquels ils seront confrontés dans les années qui viennent. Nous les accompagnerons dans leurs opérations immobilières pour leur permettre de maintenir de véritables campus dans Paris. Nous mettrons également en place une nouvelle stratégie de soutien renforcé des enseignants-chercheurs qui s’installent à Paris.

Notre projet pour la jeunesse et l’enseignement est plus riche encore : vous pouvez en consulter l’ensemble des points  sur la page ensemble.paris/c/228/jeunesse-et-enseignement-superieur ainsi que l’intégralité de notre programme sur le site ensemble.paris  

Me tenant à votre disposition comme l’ensemble de l’équipe de campagne, je vous prie de croire,  Monsieur, en l’expression de mes salutations respectueuses. 

Ismaël Amiar