Retour à la liste des résultats

Pour la première fois cette année, la FMDL lance une interpellation des candidat.e.s aux élections municipales dans plusieurs villes de France. Elle a pour objet de faire ressortir les propositions des candidat.e.s en matière de vie lycéenne, de jeunesse, de vie associative et de vivre ensemble.

Vous trouverez si dessous les réponses à notre interpellation rédigée par la liste Orléans Solidaire et Écologique
(réponse du 09/03/20)

Lien avec les MDL et la Fédération

Connaissiez-vous les MDL jusqu’à aujourd’hui ?
✅ Oui

Seriez-vous pret.e à mettre gratuitement à disposition des MDL de votre commune les infrastructures municipales ? ( gymnase, salles de concert, salles de réunion…)
✅ Oui sur présentation d’un cahier des charges précis par les organisateurs ou organisatrices et selon les
disponibilités des structures municipales ou métropolitaines.

Mettrez-vous gratuitement à disposition des MDL de votre commune du matériel appartenant à la municipalité ? ( barnum, tables, chaises, sono, scène…)
✅ Oui si le cahier de charges est validé par les services responsables et si la demande est réaliste.

Seriez-vous prêt.e à accueillir un événement de la FMDL ou de plusieurs MDL dans votre ville ?
Oui. Tout dépend de la nature des évènements et des moyens à disposition de la mairie ou de la Métropole :
Subvention – ✅ Oui
Prêt de locaux ou de matériel – ✅ Oui
Valorisation du projet via la presse ou la communication officielle de la mairie – ✅ Oui
Venue du ou de la Maire ou d’un.e adjoint.e – ✅ Oui

Souhaitez-vous la création d’un dispositif de soutien financier spécifique aux MDL et à leurs projet ?
✅ Oui

Souhaitez-vous établir un partenariat avec la FMDL pour le développement des MDL de votre ville ?
❌ Non
Non, ce n’est pas de la compétence de la municipalité mais bien de l’État via l’éducation nationale de financer. Cependant, OSE sera sensible à recueillir l’avis des lycéens dans un processus de co-construction: jury citoyens, budget participatif. Nous mettrons à disposition des MDL, des tiers-lieux et les maisons de la citoyenneté pour favoriser leur rassemblement et la mise en place de leur projet.

Seriez-vous prêt.e à accueillir les ANMDL en mettant à disposition ou en finançant un espace adapté ?
✅ Oui

Vie associative

Prévoyez-vous une hausse du budget destiné aux associations ?
✅ Oui

Les subventions aux associations de jeunesse (gérées par les jeunes) seront-elles augmentées ?
✅ Oui

Jeunesse

Des lieux supplémentaires dédiés à la jeunesse seront-ils créés ?
✅ Oui
Oui, OSE créera une fois en responsabilité, en partenariat avec les associations étudiantes et lycéennes, des lieux d’échange et de solidarité ouvert à tous et à toutes, non stigmatisant et créateur de liens sociaux (espace dédié sur le campus de la Source, maison de la jeunesse, tiers lieux, maisons de la citoyenneté…).

Quelle politique de mise en valeur des projets lycéens ou jeunes souhaitez-vous mettre en place ?
Par voie de presse – ✅ Oui
En communiquant aux parents – ✅ Oui
En communiquant vers le tissu associatif – ✅ Oui
En valorisant ces projets auprès des acteurs locaux (institutions, acteurs de l’ESS…) – ✅ Oui
Via un lieu ou un site internet dédiéVia les réseaux sociaux de la ville – ✅ Oui
✅ ➕ Autre : nous proposons la mise en place d’un onglet jeunesse sur le site de la municipalité regroupant l’ensemble des actualités jeunesses.

Au delà de ces éléments, détaillez votre politique jeunesse
Nous souhaitons favoriser l’épanouissement des jeunes Orléanais qu’ils soient étudiants, lycéens ou jeunes actifs en instaurant un dialogue de confiance et de qualité entre la mairie et les associations étudiantes ou lycéennes, sportives, culturelles ou à visée sociétale. Nous portons le projet d’instaurer une ville plus ouverte sur sa jeunesse, plus à l’écoute de ses aspirations et de sa force créatrice.
Nous apporterons également une attention soutenue aux jeunes les plus défavorisés socialement afin de réduire les inégalités, notamment entre les différents quartiers de la ville.
Nous croyons en la Jeunesse, en sa vitalité et sommes convaincus qu’une ville moderne, dynamique et ouverte sur l’avenir ne peut pas exister sans les jeunes, sans leurs idées et sans la prise en compte de leurs besoins. Quelques éléments programmatiques de la liste OSE à destination de la jeunesse :
Rendre les jeunes acteurs de leur ville : nous soutiendrons les porteurs de projet et les initiatives citoyennes en augmentant le budget participatif de la ville et en incitant les jeunes orléanais à s’investir dans des projets culturels, sportifs, écologiques, caritatifs, créateur de liens sociaux et favorisant l’émancipation, la créativité, le développement durable et la vie en société.
Nous proposons la refonte des actuels outils de participation de la jeunesse en une Assemblée citoyenne de la jeunesse orléanaise (ACJO). Nous imaginons cette assemblée comme un espace d’engagements et d’initiatives, pour prendre part à la construction des politiques publiques municipales ; d’échanges et de débats entre représentant des jeunes Orléanais, avec les autres jeunes de la ville, les élus et acteurs du territoire, mais aussi de proposition, par la formulation d’avis et de propositions sur les politiques publiques locales ainsi qu’en étant le relais des besoins et attentes des jeunes de la ville.
Réduire les inégalités sociales : mesures sociales fortes à destination des jeunes de moins de 26 ans : gratuité des transports en commun dans toute la métropole, développement d’aides pour trouver un logement, collaboration inter-générationnelle, création d’une épicerie sociale et solidaire sur le campus de la Source, instauration d’un dialogue régulier avec les jeunes et les associations des quartiers les plus défavorisés d’Orléans, mise en place d’un pass-santé 15/26 ans pour permettre l’accès aux soins des jeunes en difficulté financière et psychosociale, soutien à l’emploi et aux aides à l’emploi des jeunes.
Développer l’offre culturelle à l’attention des jeunes et soutenir les jeunes créateurs dans tous les domaines : musique actuelle et classique, arts visuels, arts dramatiques et danses, arts numérique, arts de rue et art urbain, cinéma, mode et design, etc.
Nous souhaitons développer l’éclectisme culturel et l’accès à la culture au plus grand nombre. Nous créerons un festival des quartiers d’Orléans.
Dynamiser Orléans, favoriser les rencontres, les soirées étudiantes, porter une attention aux lieux de fêtes et de réunion (bars et clubs) et aux besoins des jeunes dans leurs pratiques de loisirs et de sociabilité.
Favoriser l’accès aux pratiques sportives : soutien aux associations, rénovation des gymnases, création d’un skate-park, aides pour le paiement des licences sportives.

Climat et environnement

Quels outils de sensibilisation comptez-vous mettre en place à destination des jeunes ?
Nous souhaitons accompagner tous les acteurs éducatifs, de la crèche à l’université mais également tous les acteurs associatifs (culturels, sportifs, lycéens, étudiants…), ainsi que les MJC, les maisons de quartiers vers toujours plus d’éco-responsabilité. La prise en compte des éco-geste et de la préservation de l’environnement sera une condition que nous regarderons avant l’attribution de subvention de fonctionnement ou lors de la présentation de projet de quelques natures qu’ils soient ;
L’éducation est un vecteur fondamental de sensibilisation et d’accompagnement de la transition écologique : nous instaurerons une éducation systématique à l’environnement et à sa préservation dans toutes les écoles d’Orléans ;
Nous encouragerons et accompagnerons les projets citoyens lycéens et étudiants autour des questions climatiques et de préservation de la biodiversité ;
Nous impulserons et financerons la transition écologique du campus de la Source afin d’en faire un Eco-Campus : nous ferons ainsi du Campus Universitaire un véritable lieu de vie et de solidarité pour tous les étudiants gage d’une meilleure santé physique et mentale ;
Nous développerons la nature en ville et dans tous les quartiers d’Orléans, des jardins partagés, nous favoriserons les loisirs de nature et de proximité accessible aux jeunes et aux enfants.

Comptez-vous soutenir la mobilisation des jeunes pour le climat et l’environnement ?
✅ Oui
Avec notamment la présence des élus municipaux lors de ces rassemblements et avec la promotion au niveau municipal de ces actions.

Quelle ville durable souhaitez-vous construire ? Quels dispositifs s’adressent en particulier aux jeunes ?
L’ensemble du projet porté par Orléans Solidaire Ecologique repose sur les 3 piliers du développement durable.

Le social : satisfaire les besoins en santé, éducation, habitat, emploi, prévention de l’exclusion et équité.
Exemple de mesures sociales à destination des jeunes de moins de 26 ans :
• faciliter l’accès au logement (caution solidaire municipale),
• lutte contre la précarité énergétique,
• gratuité des transports, pass santé,
• politique de prévention des risques,
• création d’espace d’échange et de solidarité pour les jeunes (« tiers lieux »),
• aides pour trouver un premier emploi.

L’économie : créer des richesses et améliorer les conditions de vie matérielle de tous les orléanais, développer l’économie sociale et solidaire.
Exemple de mesures économiques à destination des jeunes de moins de 26 ans :
• développer des formations et des diplômes de tous les niveaux préparant aux métiers de demain (dans l’écologie et le numérique),
• soutenir les jeunes créateurs d’entreprises innovantes et tous les projets liés au développement durable (Laboratoire de l’économie sociale et solidaire au Lab’O),
• créer des emplois locaux non délocalisables.

L’environnement : préserver la diversité des espèces et les ressources naturelles et énergétiques
Exemple de mesures environnementales à destination des jeunes de moins de 26 ans :
• 100% bio et local dans les cantines scolaires,
• grand plan de développement et de sécurisation des mobilités douces et notamment du vélo facilitant les déplacements dans toute la ville et en sécurisant l’accès aux écoles et aux établissements scolaires,
• création d’un Eco-Campus et rénovation thermiques des écoles et des gymnases,
• création de poumon vert et végétalisation de la ville et des cours d’école.

Arts et culture

Quelle sera votre politique artistique et culturelle en faveur des jeunes ?
Nous souhaitons rendre la politique culturelle de la ville d’Orléans plus populaire et plus accessible à l’ensemble des habitants, de tous les âges et dans tous les quartiers.
Nous favoriserons et développeront la création artistique des jeunes créateurs dans tous les domaines : musique actuelle et classique, arts visuels, arts dramatiques et danses, arts numérique, arts de rue et art urbain, cinéma, mode et design.
Nous développerons l’éclectisme culturel et l’accès à la culture au plus grand nombre. Nous créerons un festival des quartiers d’Orléans.
Nous soutiendrons les dispositifs de médiation culturelle, nous favoriserons l’accès de tous les jeunes orléanais à toutes les formes de cultures notamment durant les temps périscolaires.
Nous croiserons les politiques culturelles de la ville avec les politiques jeunesses en nous appuyant sur le projet de création d’une nouvelle salle des musiques actuelles (SMAC).
Nous favoriserons l’émergence des nouvelles formes d’art : arts urbains (street art), musiques urbaines, danses urbaines et développerons et soutiendrons les lieux et évènements favorisant leur expression (festival Hop Pop Pop, création de « tiers lieux », SMAC, etc).

Comptez-vous vous appuyer sur les MDL pour atteindre vos objectifs ?
✅ Oui

économie sociale et solidaire

Comptez-vous soutenir et promouvoir l’économie sociale et solidaire ?
✅ Oui
cf réponse ville durable

Allez vous créer ou développer un dispositif d’aide à la création d’activité par les jeunes dans une logique d’économie sociale et solidaire ?
✅ Oui

Allez-vous soutenir (financièrement) un dispositif d’éducation à l’ESS durant votre mandat ?
✅ Oui

Lutte contre les discriminations

Pensez-vous mettre en place des campagnes de lutte contre les discriminations durant votre mandat ? 
✅ Oui
Nous créerons un observatoire métropolitain des discriminations qui portera une attention particulière aux discrimination de toutes ordres faites en raison du genre (égalité Femmes-Hommes), de l’origine sociale, de l’origine culturelle ou religieuse, de la nationalité, de l’orientation sexuelle (LBGT+), d’une situation de handicap physique ou mental.

Comptez-vous relayer les campagnes de luttes contre les discriminations des organisations spécialisées ?
❌ Non

Soutiendrez vous financièrement ces associations lorsqu’elles mèneront des projets dans ce sens ?
✅ Oui, plus que le mandat précédent

Soutiendrez vous financièrement les MDL lorsqu’elles mèneront des projets dans ce sens ?
✅ Oui

Solidarité

Quelle sera votre politique de solidarité, notamment à destination des jeunes et de soutien aux associations de solidarité (Secours populaire…) ?
cf réponse politique jeunesse

Propositions du Forum français de la jeunesse

La FMDL est membre du FFJ, qui a produit une série de propositions. Pour accéder au détail des propositions : https://forumfrancaisjeunesse.fr/avis-n7-les-jeunes-les-municipales/

Proposition 1 : Généraliser les démarches de développement durable, ou Plan vert, dans les établissements scolaires – ✅ Oui

Proposition 2 : Renforcer la place de l’environnement dans les missions pédagogiques au niveau primaire – ✅ Oui

Proposition 3 : Imposer* une gestion éco-responsable des espaces verts municipaux – ✅ Oui

Proposition 4 : Pérenniser le rôle de la commune comme acteur de gestion des réserves foncières – ✅ Oui

Proposition 5 : Généraliser les AMAPs sur tous les territoires – ✅ Oui

Proposition 6 : Limiter au maximum l’artificialisation des terres – ✅ Oui  

Proposition 7 : Définir, en concertation avec les citoyens, des biens communs municipaux – ✅ Oui

Proposition 8 : Défendre le développement des logements à destination des jeunes – ✅ Oui

Proposition 9 : Demander à l’Etat la délégation de compétence pour l’attribution des aides à la pierre – ✅ Oui

Proposition 10 : Respecter les dispositions prévues par l’article 55 de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU) – ✅ Oui

Proposition 11 : Renforcer l’accessibilité des logements sociaux aux jeunes – ✅ Oui

Proposition 12 : Encadrer le montant des loyers – ✅ Oui

Proposition 13 : Engager les communes dans une définition à la hausse du seuil minimum des surfaces de logements publics disponibles – ✅ Oui

Proposition 14 : Développer un système de cautionnement solidaire unique – ✅ Oui

Proposition 15 : Mettre en place des «chèques verts » – ✅ Oui

Proposition 16: Dépasser les obstacles financiers empêchant la création d’association par les jeunes mineur·e·s – ✅ Oui

Proposition 17 : Favoriser la mixité dans les pratiques sportives et récréatives – ✅ Oui

Proposition 18 : Donner des moyens aux associations locales pour lutter contre les discriminations – ✅ Oui

Proposition 19 : Renforcer la démocratie scolaire – ✅ Oui

Proposition 20 : Développer dans chaque municipalité des réunions, ouvertes à tou·te·s les citoyen·ne·s, présentant les divers cadres institutionnels d’engagement – ✅ Oui

Proposition 21 : Favoriser dans les communes l’émergence de budgets participatifs – ✅ Oui

Proposition 22 : Déployer les Assemblés libres de jeunes (ALJ) et Parlements libres de jeunes (PLJ) dans tous les territoires – ✅ Oui

Proposition 23 : Développer l’intermodalité et la complémentarité des modes de transports – ✅ Oui

Proposition 24 : Améliorer l’accessibilité financière et géographique des transports en commun – ✅ Oui

Proposition 25 : Concernant le transport individuel, encourager le développement des mobilités douces et actives – ✅ Oui

Proposition 26 : Généraliser les dispositifs de “vacances pour toutes et tous” – ✅ Oui

Proposition 27 : Sensibiliser à la mobilité dès le plus jeune âge – ✅ Oui

Proposition 28 : Renforcer les jumelages et soutenir les échanges de jeunes dans ce cadre – ✅ Oui

Proposition 29 : Multiplier les initiatives de sensibilisation des jeunes par les pairs – ✅ Oui

Proposition 30 : Dans le cadre de la création d’un guichet unique régional de la mobilité, recenser, former et mailler le réseau d’information jeunesse sur les aides à la mobilité pour les jeunes – ✅ Oui