Un nouveau souffle écologiste et solidaire

Retour à la liste des résultats

Pour la première fois cette année, la FMDL lance une interpellation des candidat.e.s aux élections territoriales dans toute les régions de France. Elle a pour objet de faire ressortir les propositions des candidat.e.s en matière de vie lycéenne, de jeunesse, de vie associative et de vivre ensemble.

Vous trouverez si dessous les réponses à notre interpellation rédigée par la liste Un nouveau souffle écologiste et solidaire
(réponse du 15/06/21)

Parti(s) politiques représenté(s) :
EELV, LFI, Génération, Nouvelle Donne, génétation écologique, les radicaux de Gauche, A Nous la Démocratie, Ensemble, Allons Enfants + 40% de citoyens 

MDL et Fédération des MDL

Lien avec les MDL

Connaissiez-vous les MDL jusqu’à aujourd’hui ?
✅ Oui

Dans quel contexte ?
En tant que Co-pilote de la politique jeunesse depuis la loi Egalité citoyenneté et notamment en charge du Conseil régional de la Jeunesse, j’ai accompagné l’émergence de la Fédération régionale des MDL dans notre région. 

Avez-vous déjà travailler avec une (ou des) MDL ?
✅ Oui

A quelle occasion ?
En tant que Vice-Président : 

  • J’ai accompagné l’émergence de la Fédération régionale et de son ambition d’avoir un MDL dans chaque lycée (voir plus bas pour plus de détails)
  • J’ai partagé de nombreux temps d’échanges et de concertation avec des membres des MDL ou de la Fédération régionale, comme avec les Conseil régional de la Jeunesse et d’autres jeunes. La FMDL siège depuis son origine au COJ régional qui a été mis en place en 2018 et des MDL ont été impliquées dans la démarche régionale de Démocratie Permanente, notamment dans les émissions “Bouge ta démocratie” du Youtuber Jean Massiet
  • J’ai financé et facilité la mise en oeuvre et l’accueil de 2 Assises Nationales dans notre région, en 2019 à Blois et 2021 en visio (voir plus bas pour plus de détails)

Que proposez-vous pour soutenir les MDL ?
Subventions – ✅ Oui
Prêts de locaux – ✅ Oui
Prêts de matériel – ✅ Oui
Valorisations de projets – ✅ Oui
Mise en relation avec des acteurs locaux – ✅ Oui
Autre –

Détails
Les membres des MDL continueront à avoir accès aux dispositifs mis en place dans les lycées (les actions éducatives du dispositif 100% éducation et les budgets participatifs) et les MDL à l’ensemble des dispositifs de droits communs pour les associations. De plus comme nous l’avons toujours fait, nous faciliterons l’accueil à la Région, dans les lycées ou chez des partenaires. 
La Région a mis en place une plateforme pour les jeunes YEPS, avec des réseaux sociaux pour les jeunes (instagram, etc.). C’est bien un outil à destination des jeunes au travers duquel nous valorisons les initiatives de jeunes. Nous sommes à votre entière écoute sur le sujet, et notamment sur la ligne éditoriale de YEPS, pour lequel nous enclencherons une seconde étape dès le début du mandat. 
Comme je l’ai fait avec ma conseillère au Cabinet et les services de la Région sur ce mandat, nous continuerons à être à l’écoute et faciliterons les liens avec d’autres partenaires. Le travail qui a été effectué sur ce mandat a d’ores et déjà bien inscrit les MDL et leur fédération dans le paysage régional !

Souhaitez-vous la création d’un dispositif de soutien financier spécifique aux MDL et à leurs projet ?
❌ Non

Pour quelle(s) raison(s) ? Quels dispositif proposez-vous en compensation ?
Les MDL auront accès comme toutes les associations aux dispositifs de droits communs, dont l’éventail permet de pouvoir financer de nombreux projets à la fois de petites et grandes envergures qui nous paraissent suffisamment souples (ex : Le printemps citoyen, Mobilisation pour la Transition écologique et le climat, etc …).

Lien avec la fédération

Existe-t-il une antenne régionale de la FMDL sur votre territoire ?
✅ Oui

Connaissiez-vous la FMDL avant aujourd’hui ?
✅ Oui

Dans quel contexte ?
En tant que Vice Président co pilote de la politique jeunesse, j’ai accompagné l’émergence de la Fédération régionale et de son ambition d’avoir un MDL dans chaque lycée  (financements des frais de déplacements des membres de l’instance pour mobiliser dans les lycées, journée régionale de formation entre pairs, projet 100% cafet, …) … ce qui est chose faite !

Avez-vous déjà travailler avec la FMDL ?
✅ Oui

Que proposez-vous pour soutenir la FMDL ?
Subventions – ✅ Oui
Prêts de locaux – ✅ Oui
Prêts de matériel – ✅ Oui
Valorisation de projets – ✅ Oui
Mise en relation avec des acteurs locaux – ✅ Oui
Autre –

Détails
Sur ce mandat nous avons soutenu l’émergence de l’association, et l’accompagnement de sa montée en puissance (financement des projets associatifs mais aussi une partie d’un poste salarié, ce qui est unique en France au niveau régional à ce stade à notre connaissance). Nous continuerons à être à l’écoute et en accompagnement de votre dynamique.  
La participation de la FMDL au COJ facilite les liens avec les partenaires et le prêt de partenaires en fonction des besoins, qui fait désormais largement partie du paysage institutionnel et qui a acquis une vraie légitimité. Nous continuerons à faciliter la mise à disposition de locaux et de matériel, tant à la Région qu’auprès de nos partenaires dans la mesure du possible. 
A l’image de ce que nous proposons pour les MDL, nous continuerons à mettre en valeur les projets de la Fédération et de ses membres. Nous restons à votre écoute pour l’évolution de l’outil Yeps et de sa ligne éditoriale. 
Nous continuerons à mettre la FDML en relation avec les acteurs locaux, notamment concernant des initiatives coopératives. Nous continuerons à soutenir les acteurs jeunesse pour un événement régional sur l’engagement des jeunes, dans lequel la FDML et ses membres ont naturellement leur place. 

Souhaitez-vous établir un partenariat avec la FMDL pour le développement des MDL de votre région ?
✅ Oui, dans la poursuite de ce qui a déjà été engagé et notamment dans le cadre d’une nouvelle délégation que nous allons créer à l’éducation populaire. Par ailleurs nous souhaitons développer la culture de l’engagement et de la participation. Nous prévoyons de mettre en place une formation à la participation au débat public, dont les modalités restent encore à construire … 

Accueil des Assises Nationales des MDL

Seriez-vous prêt.e à accueillir les ANMDL ?
✅ Oui

En 2021 ?
❌ Non

Pourquoi ?
Nous n’y sommes pas opposés, mais votre ambition est que les Assises tournent dans les territoires et nous avons déjà accueilli 2 éditions. Comme nous en avons échangé avec le Fédération Nationale, dans le cas où le principe des Assises évoluerait vers une année thématique dans tous les territoires et dont l’aboutissement seraient les Assises dans une région, nous nous mobiliserions avec les acteurs du territoire.

Comment ?
Mise à disposition d’un lieu – ✅ Oui
Participation au financement – ✅ Oui
Valorisation de l’événement – ✅ Oui
Mise en relation avec des partenaires – ✅ Oui
Accompagnement dans l’organisation – ✅ Oui
Autre – ❌ Non

Détails
Tout reste à construire avec vous et nous sommes à votre écoute. 

Politiques

Vie associative et jeunesse

Prévoyez-vous une hausse du budget destiné aux associations ?
✅ Oui

Les subventions aux associations de jeunesse (gérées par les jeunes) seront-elles augmentées ?
✅ Oui

Quelles mesures prendrez-vous en faveur de la jeunesse ?
Création de nouveaux lieux dédiés aux jeunes – ✅ Oui
Mise en place d’aides aux transports – ✅ Oui
Valorisation de projets de jeunes – ✅ Oui
Accompagnement dans la réalisation de projets – ✅ Oui
Renforcement de l’information jeunesse – ✅ Oui
Autre – ❌ Non

Détail
Nous poursuivrons l’appui aux collectivités et acteurs du territoire pour la mise en place de tels lieux. 
Au delà du transport scolaire gratuit qui a été mis en place sur ce mandat, nous allons instauré une tarification sociale et simplifiée des abonnements annuels et mensuels au réseau de transport Rémi (train / car) pouvant aller jusqu’à la gratuité (revenu inférieur à 1000 euros). 
Nous amplifierons la mise en valeur de projet de jeunes dans Yeps, mais aussi lors de différents événements (journée régionale de l’engagement, etc. )
Avec la prise de compétence jeunesse depuis 2017, nous animons le réseau régional des acteurs (Collectivités, CRIJ, ARMDL, CRAJEP, …) qui sont autant d’acteurs pour accompagner les jeunes. Nous continuerons aussi à financer des initiatives dont les jeunes peuvent s’emparer (concours national jeunes sur les inégalités, etc.)
Les jeunes ont été un des publics les plus touchés durement par la crise. Nous avons mis en place de nombreuses mesures d’urgences et renforcé l’info jeunesse sur l’accès aux droits avec les partenaires du COJ. Nous amplifions en ce moment cela et poursuivront cette dynamique (cohortes de 30 services civiques sur l’accès aux droits, étudiants pairs dans les universités, outil de coordination des acteurs jeunesse, etc.)

Climat et environnement

Quels outils de sensibilisation comptez-vous mettre en place à destinations des jeunes ?
En tant que Vice Président à la Transition écologique et citoyenne, j’ai impulsé une COP régionale, pour amplifier la mobilisation et l’engagement de toutes et tous. La mobilisation des marches jeunesse pour le climat de 2019 ont d’ailleurs été déclencheuses à l’époque de cette initiative. C’est dans ce cadre que nous avions accueilli les 2èmes Assises nationales, la COY (900 jeunes de toute la France à Blois à l’automne 2019).

Comptez-vous soutenir la mobilisation des jeunes pour le climat et l’environnement ?
✅ Oui

Comment ?
Cette COP s’inscrit dans le temps, avec un 1er accord signé en février 2021, et un accord à venir tous les 2 ans. Les jeunes y ont toute leur place et des dispositifs ont été mis en place spécifiquement pour eux (une surreprésentation des jeunes dans le panel citoyen de la COP (= Convention Citoyenne régionale pour le Climat), budget participatif dans les lycées, COP lycées, …) et en ce moment le lancement de cohortes de 80 services civiques climat en intermédiation dans les quartiers politiques de la ville, auprès des dynamiques et villes en transition, etc. Nous nous inscrirons dans la poursuite de ces ambitions. 

Arts et culture

Quelle sera votre politique artistique et culturelle en faveur des jeunes ?
Sur ce mandat nous avons poursuivi le principe d’une cagnotte culture et, au travers de Yeps, une ambition à faire connaitre l’offre culturelle régionale mais aussi près de chacun.e (gratuite ou payante). Nous amplifierons le partenariat avec les acteurs culturels pour un meilleur accès aux droits de la culture.

En lien avec le sujet de la culture, nous venons de lancer un appel à projet pour les acteurs de la culture sur la résilience et la transition, qui sera bientôt une nouvelle offre culturelle notamment pour les jeunes. 

Comptez-vous vous appuyer sur les MDL pour atteindre vos objectifs ?
✅ Oui

De quelle façon ?
Les MDL, comme les autres acteurs jeunesse, sont à la fois des partenaires avec qui nous co construisons les politiques mais qui peuvent aussi en être le relai. Plus globalement, nous sommes à votre écoute pour les propositions que vous auriez sur le sujet. 

Économie sociale et solidaire

Comptez-vous soutenir et promouvoir l’économie sociale et solidaire ?
✅ Oui

Par quel(s) moyen(s) ?
Nous poursuivrons le dispositif historique de notre région de soutien à l’emploi associatif (Cap asso) ainsi que celui aux initiatives coopératives (A vos ID). D’autres plus récents sont venus les compléter (Alter’incub, appel à projet initiatives solidaires, …) et sont venus en réponse à des besoin spécifiques. Nous amplifierons l’action du réseau régional Oxygène, lab des initiatives afin de valoriser davantage ce que les citoyens et les acteurs fabriquent sur les territoires. 

Allez-vous créer ou développer un dispositif d’aide à la création d’activité par les jeunes dans une logique d’économie sociale et solidaire ?
❌ Non, un dispositif existe déjà

Allez-vous soutenir (financièrement) un dispositif d’éducation à l’ESS durant votre mandat ?
✅ Oui
Mais pour être plus précis, nous soutiendrons des acteurs qui font / et feront de l’éducation à l’ESS et à l’image du dispositif graine de boite, nous lancerons un dispositif graine d’asso. 

Lutte contre les discriminations

Mettrez-vous en place des campagnes de lutte contre les discriminations durant votre mandat ?
✅ Oui

Sur quelles thématiques ? Pour quels publics ? Avec quels outils ?

Nous avons l’ambition de faire de la justice sociale et de la lutte contre les discriminations un marqueur de chacune des politiques publiques (avec des indicateurs “égalité”). Nous engagerons un second Plan Egalité régional, à l’image de celui que j’ai porté sur le mandat qui s’achève (égalité femme – homme, lutte contre les discriminations, prise en compte des personnes en situation de handicap). 

A titre d’exemple sur la jeunesse, nous avons financé le concours national jeunes sur les inégalités (liberté, inégalités?, fraternité / Si je veux, je peux ?) et souhaitons nous appuyer davantage sur les oeuvres produites par les jeunes pour parler aux jeunes de ces sujets. 

Comptez-vous relayer les campagnes de luttes contre les discriminations des organisations spécialisées ?
✅ Oui

Soutiendrez-vous financièrement ces associations lorsqu’elles mèneront des projets dans ce sens ?
✅ Oui, plus que le mandat précédent

Solidarités

Quelle sera votre politique de solidarité envers les jeunes ?
Nous avons mis en place de nombreuses mesures pour les jeunes pour une meilleure égalité des chances : gratuité des manuels scolaires, gratuité du transport scolaire, aide à la précarité menstruelle, … Sur le prochain mandat nous expérimenterons des formes de sécurité sociale alimentaire pour les 10 000 jeunes en précarité alimentaire, nous implanterons avec l’ARS des équipes pluri professionnelles au plus près des jeunes, nous améliorerons encore l’accès aux droits pour l’information et l’orientation.

Soutiendrez-vous les associations de solidarité ?
✅ Oui

De quelle façon ?
De façon générale, nous avons en place des dispositifs historiques mais aussi des dispositifs conjoncturels comme cela a été le cas pour des micro initiatives de solidarités pendant le 1er confinement. Nous resterons très attentifs à l’évolution du contexte, et notamment les NEET, les invisibles, … et continuerons à amplifier l’accès aux droits en lien avec tous les acteurs jeunesse avec un label “Accueil Jeunes” (réseau Information Jeunesse, mais aussi Missions Locales, CRAJEP, etc. )